Réflexions d’un chien qui déteste l'eau - Mes cinq stratagèmes pour ne pas sortir sous la pluie

Dépression hivernale, tempête Louis, pluies de l'apocalypse... Nous en avons bavé ces dernières semaines mes amis. Vous avez cru être débarrassé de cette atroce humidité ? Le terme giboulées vous dit-il quelque chose ? Le mois de mars est là mes chers comparses, et il amène avec lui les pires caprices du ciel.

Vous l'aurez compris j'ai une sainte horreur de la pluie. Les Golden et autres retrievers je vous conseille d'arrêter immédiatement votre lecture, nous ne sommes pas du même monde. Je m'adresse ici aux canidés distingués qui ne se vautrent pas dans la boue comme de vulgaires pouilleux. Mais assez parlé de mes dégoûts, passons aux choses sérieuses : je vous livre mes cinq stratagèmes pour échapper au déluge.

      


1. Disparaître dans le canapé
Ah, le canapé, cet éden où se réfugie mon âme tourmentée par les averses ! Dès que j'ouïe les premières gouttes tomber je m'y installe avec grâce et je me coule entre les plis moelleux des coussins pour ne faire plus qu'un avec eux, ne laissant derrière moi que le parfum subtil de l'aristocratie canine. Mes talents de camouflage sont tels que même Sherlock Holmes renoncerait à me chercher. Cette technique fonctionne particulièrement bien avec du mobilier de la même couleur que votre pelage. Ni vu, ni connu. 

2. Feindre la boiterie
Quelle tragédie, mes amis ! Voilà que soudainement, une douleur fantôme saisit une de mes augustes pattes. Rien de tel qu'une petite performance théâtrale, titubant misérablement sur trois membres, le regard suppliant, pour émouvoir mon humaine au point qu’elle renonce à toute sortie. Ah, le pouvoir du mélodrame !

3. Passer la porte pour mieux rentrer
Cette technique subtile nécessite beaucoup de pratique et de panache pour être maîtrisée à la perfection. Je sors d'un pas assuré, feignant un courage qui éblouit les âmes. À peine la porte franchie, je me fige, regarde l'horizon avec désarroi et je fais volte-face comme si j'avais été vaillamment repoussé par les éléments. Mon humaine l'a compris, l'eau ne rentrera pas en contact avec ma prestance légendaire.

4. La résistance passive
Parfois, il suffit de prendre une position ferme. Je m'assois dignement, le poitrail bombé, le regard fixe et je reste là, un monument à la persévérance canine, l'incarnation même de l'obstination. Je suis une statue de résistance, un symbole de la lutte contre l'injustice climatique. La pluie passera, ma détermination jamais.


5. L'illusion du trépas
Une mesure extrême, réservée aux situations désespérées. Je tombe au sol, les yeux clos, la langue pendante, et je pousse un long soupir d'agonie. Dans la panique, mon humaine abandonne toute idée de balade sous la pluie. La subtilité de cette stratégie réside dans son timing. Relevez-vous avec la bravoure d'un miraculé juste à temps pour éviter de vous retrouver chez le vétérinaire.



Être élégant même sous la pluie
Ces techniques fonctionnent la plupart du temps mais mais soyons réalistes mes chers compagnons, il arrivera un moment où nous devrons affronter les éléments. La pluie est une menace à notre dignité canine, mais avec un peu d'audace, nous pouvons la défier avec style. N'ayez crainte, même dans les pires conditions, il est toujours possible de briller de mille feux. Et quoi de mieux pour cela qu'un imperméable pour chien signé Markiz ?

Attendez que je vous parle plus en détails de cette merveille d'ingéniosité et de styleLe premier aspect de cet imperméable qui m'a séduit, c'est le fait qu'il soit réversible. Imaginez-vous mes amis, un côté uni waterproof et chatoyant pour resplendir même sous la pire des averses, et l'autre à carreaux écossais pour mes escapades les plus chics. C'est tout moi ça : polyvalent et toujours à la pointe de la mode.

Autre atout non négligeable de cet imperméable, son ouverture pour harnais. Si votre humain a déjà eu l'audace de vous humilier en vous mettant ce dernier par dessus un manteau, vous transformant ainsi en un grossier rôti, vous savez à quel point cette ouverture est un soulagement bienvenu. Quant aux  élastiques de maintien qui me scient habituellement les fesses... et bien sachez qu'ils sont amovibles sur ce modèle ! Mon humaine a pu les retirer promptement, et ainsi garantir ma liberté de mouvement. J'ai enfin un vêtement dans lequel je peux me pavaner sans craindre d'être entravé dans mes élans princiers.

Mais ce qui rend cet imperméable véritablement exceptionnel, c'est la sensation de pouvoir affronter la pluie avec une classe inégalée. Lorsque je défile dans les rues de Paris, je sens les regards envieux de mes congénères et je jubile en voyant les têtes des passants se dévisser sur mon passage. Quant à mon humaine, elle semble flotter sur un nuage de fierté à mes côtés. Elle est ravie de me voir défiler avec assurance, tête haute, même sous les averses les plus intenses. Je suis sûr qu'elle adore l'idée que je sois le dandy de la ville, un petit chien d'exception qui a su conquérir Paris avec sa classe inimitable.

Alors à nous le style, même sous la pluie !

Découvrir les imperméables


APERÇU DU RENDU :

Dépression hivernale, tempête Louis, pluies de l'apocalypse... Nous en avons bavé ces dernières semaines mes amis. Vous avez cru être débarrassé de cette atroce humidité ? Le terme giboulées vous dit-il quelque chose ? Le mois de mars est là mes chers comparses, et il amène avec lui les pires caprices du ciel.

Vous l'aurez compris j'ai une sainte horreur de la pluie. Les Golden et autres retrievers je vous conseille d'arrêter immédiatement votre lecture, nous ne sommes pas du même monde. Je m'adresse ici aux canidés distingués qui ne se vautrent pas dans la boue comme de vulgaires pouilleux. Mais assez parlé de mes dégoûts, passons aux choses sérieuses : je vous livre mes cinq stratagèmes pour échapper au déluge.

      


1. Disparaître dans le canapé
Ah, le canapé, cet éden où se réfugie mon âme tourmentée par les averses ! Dès que j'ouïe les premières gouttes tomber je m'y installe avec grâce et je me coule entre les plis moelleux des coussins pour ne faire plus qu'un avec eux, ne laissant derrière moi que le parfum subtil de l'aristocratie canine. Mes talents de camouflage sont tels que même Sherlock Holmes renoncerait à me chercher. Cette technique fonctionne particulièrement bien avec du mobilier de la même couleur que votre pelage. Ni vu, ni connu. 

2. Feindre la boiterie
Quelle tragédie, mes amis ! Voilà que soudainement, une douleur fantôme saisit une de mes augustes pattes. Rien de tel qu'une petite performance théâtrale, titubant misérablement sur trois membres, le regard suppliant, pour émouvoir mon humaine au point qu’elle renonce à toute sortie. Ah, le pouvoir du mélodrame !

3. Passer la porte pour mieux rentrer
Cette technique subtile nécessite beaucoup de pratique et de panache pour être maîtrisée à la perfection. Je sors d'un pas assuré, feignant un courage qui éblouit les âmes. À peine la porte franchie, je me fige, regarde l'horizon avec désarroi et je fais volte-face comme si j'avais été vaillamment repoussé par les éléments. Mon humaine l'a compris, l'eau ne rentrera pas en contact avec ma prestance légendaire.

4. La résistance passive
Parfois, il suffit de prendre une position ferme. Je m'assois dignement, le poitrail bombé, le regard fixe et je reste là, un monument à la persévérance canine, l'incarnation même de l'obstination. Je suis une statue de résistance, un symbole de la lutte contre l'injustice climatique. La pluie passera, ma détermination jamais.


5. L'illusion du trépas
Une mesure extrême, réservée aux situations désespérées. Je tombe au sol, les yeux clos, la langue pendante, et je pousse un long soupir d'agonie. Dans la panique, mon humaine abandonne toute idée de balade sous la pluie. La subtilité de cette stratégie réside dans son timing. Relevez-vous avec la bravoure d'un miraculé juste à temps pour éviter de vous retrouver chez le vétérinaire.



Être élégant même sous la pluie
Ces techniques fonctionnent la plupart du temps mais mais soyons réalistes mes chers compagnons, il arrivera un moment où nous devrons affronter les éléments. La pluie est une menace à notre dignité canine, mais avec un peu d'audace, nous pouvons la défier avec style. N'ayez crainte, même dans les pires conditions, il est toujours possible de briller de mille feux. Et quoi de mieux pour cela qu'un imperméable pour chien signé Markiz ?

Attendez que je vous parle plus en détails de cette merveille d'ingéniosité et de styleLe premier aspect de cet imperméable qui m'a séduit, c'est le fait qu'il soit réversible. Imaginez-vous mes amis, un côté uni waterproof et chatoyant pour resplendir même sous la pire des averses, et l'autre à carreaux écossais pour mes escapades les plus chics. C'est tout moi ça : polyvalent et toujours à la pointe de la mode.

Autre atout non négligeable de cet imperméable, son ouverture pour harnais. Si votre humain a déjà eu l'audace de vous humilier en vous mettant ce dernier par dessus un manteau, vous transformant ainsi en un grossier rôti, vous savez à quel point cette ouverture est un soulagement bienvenu. Quant aux  élastiques de maintien qui me scient habituellement les fesses... et bien sachez qu'ils sont amovibles sur ce modèle ! Mon humaine a pu les retirer promptement, et ainsi garantir ma liberté de mouvement. J'ai enfin un vêtement dans lequel je peux me pavaner sans craindre d'être entravé dans mes élans princiers.

Mais ce qui rend cet imperméable véritablement exceptionnel, c'est la sensation de pouvoir affronter la pluie avec une classe inégalée. Lorsque je défile dans les rues de Paris, je sens les regards envieux de mes congénères et je jubile en voyant les têtes des passants se dévisser sur mon passage. Quant à mon humaine, elle semble flotter sur un nuage de fierté à mes côtés. Elle est ravie de me voir défiler avec assurance, tête haute, même sous les averses les plus intenses. Je suis sûr qu'elle adore l'idée que je sois le dandy de la ville, un petit chien d'exception qui a su conquérir Paris avec sa classe inimitable.

Alors à nous le style, même sous la pluie !

Découvrir les imperméables

Dépression hivernale, tempête Louis, pluies de l'apocalypse... Nous en avons bavé ces dernières semaines mes amis. Vous avez cru être débarrassé de cette atroce humidité ? Le terme giboulées vous dit-il quelque chose ? Le mois de mars est là mes chers comparses, et il amène avec lui les pires caprices du ciel.

Vous l'aurez compris j'ai une sainte horreur de la pluie. Les Golden et autres retrievers je vous conseille d'arrêter immédiatement votre lecture, nous ne sommes pas du même monde. Je m'adresse ici aux canidés distingués qui ne se vautrent pas dans la boue comme de vulgaires pouilleux. Mais assez parlé de mes dégoûts, passons aux choses sérieuses : je vous livre mes cinq stratagèmes pour échapper au déluge.

      


1. Disparaître dans le canapé
Ah, le canapé, cet éden où se réfugie mon âme tourmentée par les averses ! Dès que j'ouïe les premières gouttes tomber je m'y installe avec grâce et je me coule entre les plis moelleux des coussins pour ne faire plus qu'un avec eux, ne laissant derrière moi que le parfum subtil de l'aristocratie canine. Mes talents de camouflage sont tels que même Sherlock Holmes renoncerait à me chercher. Cette technique fonctionne particulièrement bien avec du mobilier de la même couleur que votre pelage. Ni vu, ni connu. 

2. Feindre la boiterie
Quelle tragédie, mes amis ! Voilà que soudainement, une douleur fantôme saisit une de mes augustes pattes. Rien de tel qu'une petite performance théâtrale, titubant misérablement sur trois membres, le regard suppliant, pour émouvoir mon humaine au point qu’elle renonce à toute sortie. Ah, le pouvoir du mélodrame !

3. Passer la porte pour mieux rentrer
Cette technique subtile nécessite beaucoup de pratique et de panache pour être maîtrisée à la perfection. Je sors d'un pas assuré, feignant un courage qui éblouit les âmes. À peine la porte franchie, je me fige, regarde l'horizon avec désarroi et je fais volte-face comme si j'avais été vaillamment repoussé par les éléments. Mon humaine l'a compris, l'eau ne rentrera pas en contact avec ma prestance légendaire.

4. La résistance passive
Parfois, il suffit de prendre une position ferme. Je m'assois dignement, le poitrail bombé, le regard fixe et je reste là, un monument à la persévérance canine, l'incarnation même de l'obstination. Je suis une statue de résistance, un symbole de la lutte contre l'injustice climatique. La pluie passera, ma détermination jamais.


5. L'illusion du trépas
Une mesure extrême, réservée aux situations désespérées. Je tombe au sol, les yeux clos, la langue pendante, et je pousse un long soupir d'agonie. Dans la panique, mon humaine abandonne toute idée de balade sous la pluie. La subtilité de cette stratégie réside dans son timing. Relevez-vous avec la bravoure d'un miraculé juste à temps pour éviter de vous retrouver chez le vétérinaire.



Être élégant même sous la pluie
Ces techniques fonctionnent la plupart du temps mais mais soyons réalistes mes chers compagnons, il arrivera un moment où nous devrons affronter les éléments. La pluie est une menace à notre dignité canine, mais avec un peu d'audace, nous pouvons la défier avec style. N'ayez crainte, même dans les pires conditions, il est toujours possible de briller de mille feux. Et quoi de mieux pour cela qu'un imperméable pour chien signé Markiz ?

Attendez que je vous parle plus en détails de cette merveille d'ingéniosité et de styleLe premier aspect de cet imperméable qui m'a séduit, c'est le fait qu'il soit réversible. Imaginez-vous mes amis, un côté uni waterproof et chatoyant pour resplendir même sous la pire des averses, et l'autre à carreaux écossais pour mes escapades les plus chics. C'est tout moi ça : polyvalent et toujours à la pointe de la mode.

Autre atout non négligeable de cet imperméable, son ouverture pour harnais. Si votre humain a déjà eu l'audace de vous humilier en vous mettant ce dernier par dessus un manteau, vous transformant ainsi en un grossier rôti, vous savez à quel point cette ouverture est un soulagement bienvenu. Quant aux  élastiques de maintien qui me scient habituellement les fesses... et bien sachez qu'ils sont amovibles sur ce modèle ! Mon humaine a pu les retirer promptement, et ainsi garantir ma liberté de mouvement. J'ai enfin un vêtement dans lequel je peux me pavaner sans craindre d'être entravé dans mes élans princiers.

Mais ce qui rend cet imperméable véritablement exceptionnel, c'est la sensation de pouvoir affronter la pluie avec une classe inégalée. Lorsque je défile dans les rues de Paris, je sens les regards envieux de mes congénères et je jubile en voyant les têtes des passants se dévisser sur mon passage. Quant à mon humaine, elle semble flotter sur un nuage de fierté à mes côtés. Elle est ravie de me voir défiler avec assurance, tête haute, même sous les averses les plus intenses. Je suis sûr qu'elle adore l'idée que je sois le dandy de la ville, un petit chien d'exception qui a su conquérir Paris avec sa classe inimitable.

Alors à nous le style, même sous la pluie !

Découvrir les imperméables

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.